vendredi 31 juillet 2015

PETIT DEJEUNER AU CAMPING : pain perdu pour se sentir comme chez soi

Un plat que ma fille aînée adore préparer avec ses petits bawas (terme familial pour "frères et soeurs") à la maison. Nous ne pouvions donc qu'apporter la recette avec nous. C'est très pratique à faire sur un campement avec même un tout petit réchaud, la cuisson va très vite. Les ingrédients n'ont pas besoin d'être au frais (brioche, lait en bouteille de 500ml, pensez-y, c'est très pratique lorsque l'on n'a pas de frigo, oeuf, sucre, éventuellement fruits secs, muesli, corn flakes, cacao, ....





LA RECETTE DU PAIN PERDU / OU BRIOCHE PERDUE
(je vous livre la version de ma fille)

La liste des courses :
- des tranches de brioche ou de pain
- un oeuf pour 2 parts environ
- un petit verre de lait pour 1 oeuf.
- une cuillère à soupe de sucre cassonade (ou blanc) dans la préparation
- une autre cuillère à soupe de sucre à saupoudrer au moment de la cuisson dans la poêle
- huile d'olive (ou de tournesol)

A ajouter à la préparation si vous avez sous la main : myrtilles, framboises, muesli, raisins secs, corn flakes....

Liste du matériel nécessaire :
- une poêle plate anti-adhérente (l'indispensable avec votre poêle sauteuse, surtout si une irrésistible envie de crêpes vous prenez...)
- un réchaud ou feu de camp
- une assiette pour tremper le pain ou la brioche
- un bol + un fouet, ou mieux un petit shaker, pour mélanger la préparation
- du papier absorbant pour la poêle
- une spatule pour retourner le pain

Mélanger l'oeuf, le lait, la cuillère de sucre.
Tremper votre tranche de pain ou de brioche dans le mélange pour qu'elle soit bien imbibée.
Faire chauffer la poêle avec un peu d'huile que vous épongez avec le sopalin.
Déposer le pain et le laisser 1 minute ou 2 sur un côté. Le retourner et verser le sucre sur la première face dorée pendant que la seconde cuit 1 ou 2 minutes également.
Faire un nouveau recto-verso pour caraméliser le pain. Et sortir du feu, c'est prêt !








Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 28 juillet 2015

CONFORT FOOD AU CAMPING : la pizza maison cuite à la poêle

Une première idée de recette dans la thématique débrouille-toi-à-nourrir-ta-famille-de-6-personnes-au-camping-sans-four-ni-frigo-en-évitant-boites-de-ravioli-chips-et-autres-soupes-lyophilisées.

Nous sommes partis quelques jours camper avec nos 4 adorables piles électriques qui ont régulièrement besoin de recharger leurs batteries. Mais au camping, avec seulement un feu au gaz, il faut se creuser la tête pour proposer aux morfals des repas chauds et éviter la boîte toute prête à réchauffer.
Et finalement, ce n'est pas si compliqué. Il faut tout de même ne pas faire l'impasse sur quelques indispensables :
- un réchaud bien stable (Décathlon en propose un super à 20€ environ)
- des recharges de gaz (si vous cuisinez vraiment, en prévoir une par jour).
- une planche à découper bien large
- un bon couteau
- une cuillère en bois et/ou une spatule
- votre poêle sauteuse préférée et un couvercle
- une râpe
- un verre doseur qui donne les équivalences en farine, sucre, ...
- un panier de légumes frais (pastèques, melons, tomates, poivrons, concombres, oignons, ail)
- des plantes aromatiques fraiches en pot (ça, ce n'est pas un indispensable, mais ça transforme les recettes, et donne un air de mini-potager que j'adore).

J'achète les produits de base qui n'ont pas besoin de rester au réfrigérateur. Et pour le frais (beurre, fromage, viande...), je me sers au fur et à mesure dans la supérette du coin (ou du camping).



LA RECETTE DE LA PIZZA A LA POELE (recette scout !)

La liste des courses (pour 1 ou 2 pizza en fonction de la taille de la poêle) :
300g de farine
1/2 sachet de levure
125ml de lait
2 oeufs
un peu d'huile d'olive pour la poêle

garnitures au choix pour la pizza :
tomates fraîches, tomates en boite concassées ou sauce tomate
gruyère râpé ou mozzarella
(olives, champignons, herbes aromatiques (fraîches ou sèches), poivrons, courgettes, gorgonzola, parmesan, fromage de chèvre, miel, noix, jambon blanc ou cru, thon en boîte, tranches de magret séché, morceaux d'ananas frais, anchois, etc.)

Mélanger la farine, la levure, le lait, les oeufs à la cuillère en bois, puis à la main. Attention, cela colle beaucoup, donc, ne pas hésiter à fariner ses mains et à travailler avec une bassine d'eau tiède et un torchon à côté. Voire même faire cette étape près d'un point d'eau.
Lorsque la pâte est homogène et ne colle plus aux doigts (ajouter autant de farine que besoin), en faire une boule et la réserver, le temps de préparer les ingrédients, et notamment la sauce tomate si vous la faites vous-même avec 2 ou 3 tomates fraîches.
Etaler la pâte avec un rouleau bien sûr si vous avez, sinon, une bouteille, voire même avec vos mains farinées.
Préchauffer la poêle avec un peu d'huile. Y déposer la pâte et couvrir d'un couvercle. Laisser cuire doucement 10 petites minutes, puis retourner la pâte.
Etaler dessus la sauce tomate et la garniture choisie, (attention à laisser une marge autour de la pizza pour que la garniture ne coule pas et n'accroche) finir par le fromage et remettre le couvercle. Laisser à nouveau cuire doucement 10 minutes.
Ciseler des herbes fraîches ! Faire glisser sur une grande assiette et sur votre planche. Epatant, non ?!



Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 avril 2014

PÂQUES : LAYER CAKE A LA MOUSSE AU CHOCOLAT ET PRALINE PISTACHE


Je cherchais un joli gâteau pour le dessert de Pâques dimanche. Et puis j'ai vu le layer cake à la mousse au chocolat de Rachel Allen sur la Popotte de Manue, et j'avais dans la tête ce très beau gâteau sur Pinterest... Alors, j'ai fais un mix de tout ça, et avec quelques ajouts (la pistache et le praliné), j'ai fait ça ..........



LA RECETTE DU LAYER CAKE A LA MOUSSE AU CHOCOLAT ET PRALINE PISTACHE :

Pour un moule de diamètre 18 cm ici, 20 chez Manue ou 23 chez Rachel Allen, alors, faites comme vous le voulez. Plus le diamètre est petit, plus le gâteau est haut...



Commencer par la génoise :
300 g de sucre
8 œufs
200 g de farine
75 g de cacao amer en poudre
1 cc de levure chimique
1 pincée de sel fin

100 g de beurre fondu
une petite cuillère d'extrait naturel de vanille


Préchauffer le four à 180°C.
Fouetter le sucre et les œufs entiers jusqu'à ce que l'ensemble devienne mousseux.
Tamiser dans un grand bol la farine, le sel, le cacao et la levure chimique
Fouetter ensemble le sucre et les œufs jusqu'à ce que le mélange devienne blanc et mousseux.
Tamiser ensemble la farine, le cacao, la levure chimique et le sel.
Les incorporer aux oeufs à la spatule.
Ajouter le beurre et la vanille.
Verser une moitié de pâte à un moule graissé et fariné (et l'autre moitié dans un second moule si vous en avez un du même diamètre sinon, attendez la fin de la première cuisson).
Enfourner pour 25-30 minutes (vérifier avec la pointe d'un couteau qui doit ressortir sans trace de chocolat).

Laisser refroidir et démouler sur une grille avant de couper les génoises en deux.


Pour la mousse au chocolat :
275 g de chocolat noir
6 œufs
175 g de beurre fondu
un petit bouchon de Rhum
Faire fondre le chocolat doucement au micro-ondes.
Séparer les blancs de jaunes d'oeufs. Monter les blancs en neige et réserver.
Battre les jaunes avec le beurre fondu et le rhum. Ajouter le chocolat tiède et mélanger jusqu'à avoir un ensemble plus lisse. Laisser refroidir.
Incorporer alors délicatement les œufs en neige à la spatule. Réserver la mousse (au réfrigérateur s'il fait trop chaud, sinon à température ambiante).



Pour le praliné pistache (noisette et amande) :
(vous pouvez faire un praliné classique avec 250g d'amandes ou 125g de noisettes et 125g d'amandes)
100g de noisette avec la peau
100g d'amande avec la peau
50g de pistache nature
160g de sucre
15g d'eau

Mettre le sucre dans une poêle sur feu moyen avec l'eau. Lorsque le sucre est à 121°C (ou qu'il fait des bulles assez épaisses, ajouter les fruits secs.
Mélanger sans arrêt en enrobant les fruits secs de sirop. Le sucre va cristalliser puis de nouveau se liquéfier, en caramélisant. Enlever alors du feu. Mettre les fruits secs sur un plan de travail et attendre qu'ils refroidissent, puis les casser grossièrement et les mettre dans un mixeur.
Ils vont commencer par se réduire en miettes, puis en poudre (vous obtenez du pralin)...
Et enfin, avec de la patience et un robot qui ne chauffe pas trop, vous aurez de la pâte praliné (ou ici praliné pistache).

La pâte à praliné se conserve parfaitement dans un bocal hermétique au réfrigérateur.



Pour le montage :
2 paquets de feuillantine (soit 125g x 2) (gavotte)
200g de pistache émondée crue bien verte mixées grossièrement
un disque de carton alimentaire recoupé au diamètre du gâteau (ou un carton coupé en rond recouvert de film alimentaire)
des petits œufs de Pâques (ou toute autre déco printanière)

Les éléments peuvent être préparés la veille puis le gâteau monté le matin. Mais si vous préparez le gâteau et le laisser au frais toute la nuit, voire davantage, vous prenez le risque qu'il sèche un peu (il risque cependant très bon). 
Mélanger deux grosses cuillerées de pâte praliné à 125g de feuillantines écrasées finement et deux, trois bonnes cuillères de mousse au chocolat. 
Placer une première moitié de génoise sur le carton. Le tartiner du mélange praliné-mousse-feuillantine. Recouvrir de mousse.
Mettre un nouveau disque de génoise, puis le praliné, et la mousse. Répéter l'opération pour les 2 autres disques de génoise.
Étaler la mousse sur tout le gâteau (le dessus et les côtés) en lissant au maximum.
Mettre au frais. Quand la mousse est prise et peu avant le repas, décorer les bords du gâteau avec le reste de feuillantine à peine écrasée entre vos doigts et recouvrir le dessus avec les pistaches mixées.
Décorer des petits œufs colorés.

Ne pas servir le gâteau trop frais pour qu'il reste bien moelleux.



 

Vive le printemps, c'est tellement facile de donner de jolies couleurs aux tables et aux gâteaux....


Les idées de Pâques du blog sur la page Jour(s) de Fête ou sur mon profil Pinterest (clic!)




Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 avril 2014

PAQUES : MOUSSE ET CHOCOLAT A CROQUER


Les cloches s'apprêtent à passer au dessus de votre jardin et il est grand temps pour moi de publier une petite recette.... Alors une première idée facile, facile pour un dessert, un buffet, un goûter, un brunch... de Pâques.



Prenez un œuf en chocolat noir ou au lait (on ne vous demande même pas de le faire vous même), coupez-lui le bout avec un couteau à dents en "sciant" TRÈS délicatement le contour petit à petit (préférez un œuf en chocolat d'assez bonne qualité car un kinder s'écrasera directement entre vos doigts). Préparez une mousse (ici, au chocolat blanc, mais attention réservé aux becs très sucrés, sinon une mousse de framboise un peu plus acide par exemple), et à l'aide d'une poche à douille, remplissez l’œuf avec la mousse.

(sur la photot : coquetier en boîte d’œufs découpée.... Facile, je vous dis !)

POUR LA MOUSSE AU CHOCOLAT BLANC :
200g de chocolat blanc
40cl de crème liquide entière

Couper le chocolat dans un bol pour le micro-ondes avec un peu de crème liquide (prélevée sur les 40cl).
Mettre le reste de crème dans le bol du batteur avec le batteur au réfrigérateur 15 minutes au moins ou au congélateur 5 minutes au plus.
Pendant ce temps, faire fondre le chocolat tout doucement au micro-ondes en remuant minute par minute jusqu'à ce qu'il soit bien crémeux. S'il semble pâteux, ajouter davantage de crème et mélanger immédiatement. Réserver.
Battre alors la crème en chantilly bien aérienne.
Incorporer le chocolat, en commençant par mélanger une grosse cuillerée de chantilly dans le chocolat. Puis le chocolat dans la chantilly en homogénéisant les deux préparations à la spatule.

Mettre dans une poche à douille, et remplir les œufs étêtés.

A placer au frais.



POUR LA MOUSSE A LA FRAMBOISE :
25cl de crème liquide entière
25cl de purée de framboises (tout prêt nature ou mixer des framboises) + quelques gouttes de colorant rouge ou rose si on veut une belle couleur rose, mais ça n'est pas indispensable
2 feuilles de gélatine (ou à adapter avec l'agar-agar que je ne connais pas suffisamment)
3cl d'eau
50g de sucre
50g de blancs d'oeufs
Mettre la gélatine à tremper dans de l'eau froide une vingtaine de minutes.
Mettre le bol et les fouets de batteur au réfrigérateur avec la crème.
Monter la crème en chantilly bien ferme. Réserver au frais. 
Monter alors les blancs en neige. 
Parallèlement mettre le sucre et l'eau à chauffer en contrôlant la température. Entre 116° et 125°, retirer du feu et ajouter aux blancs qui doivent être bien fermes avant de mettre le sirop. Fouetter sans arrêt et continuer jusqu'à ce qu'ils aient un bel aspect lisse et brillant.
Faire fondre la gélatine égouttée dans une petite casserole et y ajouter une cuillère de purée de framboises.
Bien mélanger et verser dans l'ensemble de la purée.
Ajouter alors délicatement la meringue italienne puis la chantilly en incorporant l'ensemble doucement à la spatule.
Remplir les œufs en chocolat et réserver au réfrigérateur.

A déguster à la mini cuillère ou directement à croquer.


PLEIN D'AUTRES IDÉES DE PÂQUES DANS LA RUBRIQUE JOUR DE FÊTE(S) !





Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 février 2014

LE GÂTEAU-FORT VERSION CONTE DE FEES ET JOLIES PRINCESSES ROSES

Après le gâteau château des garçons, voici la version fille... avec du rose, du rose et encore du rose.



Pour le gâteau de base, j'ai fait la génoise magique dont la recette est ici (clic) coupée en deux et tartinée de confiture de fruits rouges et pour le reste du décor, j'ai parcouru les allées du supermarché à la recherche de biscuits au chocolat blanc, et de bonbons roses. Le reste, c'est un jeu d'enfant avec de la colle chocolat blanc (juste fondu) et un peu d'imagination.

Pour les papiers et la déco, toujours mon site à trésors My Little Day.

http://dismamanonmangequoi.blogspot.fr/2013/03/un-anniversaire-de-super-chevalier.html



Des idées pour les gâteaux de fête dans la rubrique Joyeux Anniversaire(s)...



Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 30 janvier 2014

NOUNOURS DE LA CHANDELEUR (ET RECETTES DE PÂTES À TARTINER MAISON)

Après le gâteau de crêpes en forme de coeur à la confiture, voici un nouvel essai de gâteau de la chandeleur en nounours, à la pâte à tartiner...




LE GÂTEAU DE CRÊPES :

Faire cuire vos crêpes. Monter le gâteau en alternant crêpe et pâte à tartiner. Si la pâte est trop épaisse, la réchauffer un peu pour bien pouvoir l'étaler. Si le gâteau glisse, le mettre un peu au réfrigérateur avant de continuer le montage.
Terminer par découper des yeux avec un emporte-pièce rond (ou un petit verre) et le museau aux ciseaux.
Emballer le gâteau dans du film alimentaire et le laisser au réfrigérateur avant de le découper et de la transférer sur le plat de service.
Découper les oreilles dans des pancakes.

La pâte à crêpes (une vingtaine de crêpes) :
500g de farine T55
50g de sucre
8 œufs
1 gros bouchon d'extrait de vanille liquide
2 gros bouchons d'eau de fleur d'oranger (ou de rhum) 
1 litre de lait
50g de beurre fondu

Mettre la farine, le sucre, les œufs, la vanille, la fleur d'oranger dans un grand bol et commencer à verser le lait avant de mélanger, puis l'ajouter au fur et à mesure que la pâte s'homogénéise. Ajouter le beurre et bien mélanger.
Laisser reposer le plus longtemps possible pour avoir une pâte bien fluide et des crêpes moelleuses (mais ça marche aussi sans ce long temps de repos-là)...

La pâte à pancakes (pour une trentaine de petits pancakes) :
250g de farine
50g de sucre en poudre
1 sachet de levure chimique

60g de beurre
2 œufs battus + 2 blancs en neige

40 cl de lait
20 cl de crème liquide
(huile pour la cuisson)



Mélanger la farine creusée en puits avec la levure et le sucre en poudre.
Faire fondre le beurre et lui mélanger les œufs battus, la crème et le lait. Mélanger à la préparation précédente en battant vigoureusement.
Monter le blanc en neige, et l'incorporer à la pâte.

Laisser reposer 1 heure à température ambiante ou tiède, avec un linge propre recouvrant le récipient. 

Dans une poêle à crêpe graissée, verser une louche de pâte pour que le pancake fasse environ 1 cm d'épaisseur. Laisser cuire le pancake et dès que les petits trous se sont tous bien formés et que le pancake ne parait plus liquide, retourner à la spatule pour cuire l'autre face.


Pour les recettes de pâte à tartiner, en voici quelques idées sur le blog...













"Nutella" maison chocolat noir, chocolat blanc et chocolat au lait











Pâte à tartiner aux fruits spécial bébé















Crêpes à la sauce carambar au beurre salé











Tartinade du soleil (dattes, orange, purée d'amande)











Cacahuète et chocolat blanc... très addictif











Tartinade de myrtilles












Pâte à tartiner noix de coco et chocolat blanc













la confiture de lait












pâte à tartiner choco-marron












Pâte à tartiner pomme, banane et sirop d'érable








Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 22 janvier 2014

Les gâteaux d'anniversaire

Une nouvelle page sur le blog enfin publiée.. la rubrique des gâteaux d'anniversaire. Parce qu'ici commence dans quelques semaines le marathon des anniversaires, avec pas moins de 6 anniversaires en 6 semaines !
Cette année, les enfants auront 3 ans et rêvent de copines-rose et de princesses merveilleuses, 5 ans et veulent du camion de pompier qui lance de l'eau en faisant pin-pon et 11 ans et veulent un anniversaire-surprise mais quand-même ultra perfectionné ambiance star et clip musical...

Des vrais clichés, mes enfants. J'ai dû manquer quelques cours de maternage non-sexiste... ;-)

Voici le lien de la rubrique JOYEUX ANNIVERSAIRE(S) !




LA RECETTE DU Big Mac'aron

La liste des courses :

Petits buns en coque de macarons :
Pâte à macaron
Graines de sésame
je ne sais absolument pas faire les macarons, j'ai triché en achetant pour la première fois une préparation, que j'ai montée, étalée sur une feuille de cuisson en colimaçon avec une poche à douille jusqu'à la taille que je voulais pour mon big macaron (2 galettes de pâte à macaron, dont une parsemée de graines de sésame) et faite cuire, et miracle, ça a marché ! Je vous conseille pour cette étape de trouver une bonne recette chez une pro des macarons... qui n'est pas moi. ;-)

Ketchup de Mousse à la framboise :
25cl de crème liquide entière
25cl de purée de framboises (toute prête nature ou mixer des framboises) + quelques gouttes de colorant rouge ou rose si on veut une belle couleur rose, mais ça n'est pas indispensable
1 cuillère à café de jus de citron
4 feuilles de gélatine (ou à adapter avec l'agar-agar que je ne connais pas suffisamment)
3cl d'eau
100g de sucre
50g de blancs d'oeufs
Mettre la gélatine à tremper dans de l'eau froide une vingtaine de minutes.
Mettre le bol et les fouets de batteur au réfrigérateur avec la crème.
Monter la crème en chantilly bien ferme. Réserver au frais. 
Monter alors les blancs en neige. 
Parallèlement mettre le sucre et l'eau à chauffer en contrôlant la température. Entre 116° et 125°, retirer du feu et ajouter au blancs qui doivent être bien fermes avant de mettre le sirop. Fouetter sans arrêt et continuer jusqu'à ce qu'ils aient un bel aspect lisse et brillant.
Faire fondre la gélatine égouttée dans une petite casserole et y ajouter une cuillère de purée de framboises.
Bien mélanger et verser dans l'ensemble de la purée.
Ajouter alors délicatement la meringue italienne puis la chantilly en incorporant l'ensemble doucement à la spatule.
Réserver au réfrigérateur.

Steak de Mousse au chocolat :
25cl de crème liquide entière
100g de chocolat noir à pâtisser
Faire fondre le chocolat avec un peu de crème. Lorsqu'il est bien lisse et bien fondu, réserver. 
Mettre le reste de crème dans le bol avec le fouet au congélateur quelques minutes ou au réfrigérateur plusieurs pour qu'ils soient très froids.
Fouetter la crème. Lorsqu'elle est bien ferme, en prélever une grosse cuillère et la mélanger au chocolat fondu. Ajouter le chocolat à la crème fouettée en mélangeant à la spatule. Réserver au frais.

Fromage de Pâte d'amande blanche :
Pâte d'amande blanche
Sucre glace
Etaler finement la pâte d'amande en utilisant du sucre glace comme vous le feriez avec de la farine pour une pâte brisée ou sablée.
Couper de grands carrés. Réserver.

Salade de feuilles de menthe fraîche :
Quelques belles feuilles de menthe.

LE MONTAGE :







Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 19 décembre 2013

Noël, Noël.... Recettes et petites idées.

Fichtre, déjà le 19 décembre et même pas une petite recette de Noël sur le blog... l'année est bien chargée pour nous, nouvelle région, nouvelle maison (qui n'a même pas encore de cuisine, c'est vous dire si c'est pratique), nouveau métier à inventer. Et ce n'est pas les nouvelles idées qui manquent pourtant, c'est le temps.
Alors pour ne pas vous laisser croire que je ne suis plus là du tout, je viens vous faire un coucou et vous redonne les idées des années passées pour Noël. Et promis, je fais tout ce que je peux pour publier une idée neuve d'ici le réveillon de Noël. Ou du jour de l'an. Ou si je n'y arrive pas, je me rattraperai l'année prochaine, c'est une promesse.

En attendant, amusez-vous, régalez-vous et profitez de vos petits loulous.

Belles et heureuses fêtes à vous.











 








Les marque-places sablés sucrés 






























 
 

Les petites bottes de Noël







Fête des tartelettes
(foie gras sur confit d'oignons et magret séché sur chutney de poire-gingembre)





Comment réconcilier les enfants avec les pois cassés... ;-)





Écrasé de châtaignes et de pommes de terre 





Mini-brochette de dinde aux épices douces, pain d'épices et patates douces










Père Noël Babybel







La forêt du Père-Noël (royal chocolat-pistache)






Bûche à la confiture 








Bûche au chocolat et nutella 























Tartes en fête 
(nutella, fraise tagada, crème de marron, citron)





Le sablé du Père-Noël






Les gâteaux sablés






Pralines










Les bonhommes pain d'épices







Les Manalas de la Saint Nicolas





Le sapin en 3 dimensions




Les sucettes glacées nutella-marrons glacés





Sablés aux M&m's et smarties





Et aussi quelques idées de cadeaux gourmands.....
Rendez-vous sur Hellocoton !